Cette année, la vaccination contre les virus de la grippe est plus importante que jamais. La transmission de la grippe saisonnière doit être freinée par tous les moyens, ceci afin d’éviter de graves séquelles en lien avec le Covid-19. SWICA
a mis en place une campagne de vaccination pour les entreprises.

Un rendez-vous sanitaire incontournable est fixé pour cet automne: la vaccination contre la grippe. L’objectif est d’éviter que la population, et notamment les personnes à risque, ne contractent le virus de la grippe en circulation pendant les mois d’hiver. A l’heure actuelle et en raison de l’épidémie de Covid-19, les experts insistent encore plus sur l’importance du vaccin contre la grippe, qui ne concerne d’ailleurs pas que les personnes âgées ou souffrant de maladies préexistantes. «Tant qu’un vaccin contre le coronavirus n’est pas disponible, il est primordial de réduire au maximum la transmission d’autres maladies infectieuses – pour soi-même, pour les autres et pour le système de santé», détaille Silke Schmitt Oggier, responsable médicale de santé24.

Selon l’experte, tomber à la fois malade de la grippe et du coronavirus SARS-CoV-2 représente un risque accru pour la santé. Chaque année, quelque 320 000 personnes en Suisse consultent un médecin en raison de symptômes grippaux. Dans les entreprises et les organisations ce sont près de dix pourcent des collaborateurs qui prennent rendez-vous pendant la saison de la grippe. C’est pourquoi SWICA a décidé d’organiser une campagne de vaccination contre la grippe en entreprise et de jouer un rôle actif en matière de prévention.

Réduire l’impact économique

Les collaborateurs qui tombent malades ont un impact économique sur les entreprises. En effet, les collaborateurs qui attrapent le virus de la grippe doivent s’absenter en moyenne entre 7 et 10 jours, en fonction de la gravité de la maladie. Selon l’Office fédéral de la statistique, les coûts par absence varient entre 800 et 1’700 francs par jour suivant le corps de métier (2018). Si un collaborateur s’absente pendant 8 jours, les frais engendrés sont de l’ordre de 6 400 à 13 600 francs. Il suffit de quelques collaborateurs vaccinés et résistants au virus de la grippe saisonnière pour que les coûts de la campagne de vaccination soient couverts.

En proposant une campagne de vaccination, les employeurs réduisent les absences dues à la maladie tout en renforçant leur image d’employeur soucieux de la santé du personnel. Les employés bénéficient d’une protection vaccinale moins chère, ou entièrement financée par l’entreprise, qu’ils reçoivent en très peu de temps voire même directement sur leur lieu de travail.

Deux variantes de vaccination

Deux variantes sont proposées: la vaccination dans les locaux de l’entreprise ou par le biais de bons à utiliser en pharmacie. Le choix dépend de la taille de l’entreprise et du nombre de collaborateurs. Pour des raisons organisationnelles, la vaccination en entreprise n’est recommandée qu’à partir d’un certain nombre de collaborateurs. Pour ce faire, une équipe médicale d’un partenaire du réseau se rend sur place pour au moins une demi-journée. L’opération en elle-même dure environ cinq minutes par personne.

Pour la vaccination en pharmacie, l’entreprise distribue des bons à utiliser dans les pharmacies partenaires. Les collaborateurs peuvent y être vaccinés individuellement en présence d’un pharmacien habilité à pratiquer la vaccination (sauf dans les cantons d’Argovie et d’Appenzell Rhodes-Intérieures et Rhodes-Extérieures).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *