La Phoenix Mecano Komponenten AG a réalisé avec SWICA au printemps 2019 une analyse du stress professionnel de ses collaborateurs. L’entreprise a ainsi reçu des recommandations ciblées de la GSE sur la manière de renforcer les ressources des collaborateurs et de réduire le stress.

La Phoenix Mecano Komponenten AG a demandé à SWICA d’effectuer une analyse des coûts des absences au cours des exercices 2017 et 2018, à partir de laquelle le taux d’absences est dérivé. Dans les deux cas, le taux d’absentéisme – par rapport à la branche – était supérieur à la moyenne, il n’était toutefois pas alarmant. «Vu que les absences suite à des maladies ou des accidents représentent un facteur de coût considérable pour les entreprises, nous avons décidé en 2019 de faire la lumière sur la situation par le biais d’une enquête auprès des employés – l’analyse du stress professionnel», explique Werner Schmid, directeur de Phoenix Mecano Komponenten AG, à propos de cette décision.

Selon le Swiss Job Stress Index 2018, un employé sur quatre se sent stressé. Il est donc d’autant plus judicieux d’introduire dans l’entreprise des mesures ciblées de santé au travail, qui prévoient des mesures préventives avant que le stress ne se transforme en absences plus nombreuses, voire prolongées.

Travailler sous tension

Les collaborateurs sont toujours dans un environnement tendu sur le lieu de travail parce que les conditions – qu’on appelle ressources et stress – fluctuent. Les ressources peuvent comprendre un environnement respectueux et favorable et une certaine marge de manœuvre. Bien que les contraintes de temps, l’incertitude, les exigences excessives ainsi que les facteurs de stress sociaux – causés par les supérieurs ou les collègues – fassent partie de ces contraintes, si ces deux composantes sont dans une relation disharmonique sur une longue période de temps, cela peut mettre la santé en danger.

Actions préventives et ciblées

L’analyse du stress lié à l’emploi donne lieu à un large éventail de recommandations d’action afin de minimiser les contraintes existantes pour les employés et donc aussi le taux d’absences. En collaboration avec SWICA, Phoenix Mecano Komponenten a introduit une gestion systématique des absences début 2019. De plus, les collaborateurs intéressés ont pu participer à une mesure du VRC de 72 heures dans le cadre d’un projet pilote.

En 2019, Phoenix Mecano Komponenten s’est fixé des objectifs ambitieux, en s’engageant à mettre en œuvre plusieurs mesures avec SWICA:

Gestion des absences: avec Care Management et théâtre Forum

Lorsqu’un collaborateur se trouve en incapacité de travail de plus de 90 jours, les chances qu’il puisse reprendre son activité diminuent. La charge des mesures pour qu’il puisse reprendre son activité augmente considérablement dans un même temps. Une gestion des absences professionnelle établit un processus clair, avant, pendant et après une absence. Si ces processus sont appliqués de manière systématique, il semble réaliste de tabler sur une diminution des arrêts de 20 %.

Mesure 72 h -VRC – Check de santé y compris conseils

La variabilité de la fréquence cardiaque (VRC) décrit la capacité naturelle du cœur à modifier continuellement l’intervalle de temps d’un battement cardiaque à l’autre et à s’adapter ainsi aux nouveaux défis. La mesure VRC permet la détermination précise et objective des charges quotidiennes de stress et de régénération. Cela sensibilise les collaborateurs au stress et aux risques pour la santé tels que par ex. les maladies cardiovasculaires ou le manque d’exercice.

Mesures de prévention individuelles

Outre des concepts et conseils complets en matière de GSE, il existe également des mesures de prévention et des modules qui abordent des thèmes spécifiques sous forme de bilan, d’ateliers ou d’exposés liminaires et auxquels il est possible de s’inscrire séparément ou en en regroupant plusieurs.

Cercle de santé

Le Cercle de santé est un instrument idéal pour impliquer les collaborateurs dans le processus de recherche de solutions et pour renforcer leur responsabilité et leur initiative. Des collaborateurs de différents niveaux hiérarchiques et services – en collaboration avec un spécialiste GSE – élaborent des mesures de promotion de la santé qu’ils présentent ensuite à la direction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *