En matière de couverture maladie et accident de leur personnel, les organisations de santé ont les mêmes besoins que d’autres entreprises, mais aussi des exigences très diversifiées, à l’instar du Réseau Santé de la Glâne, dans le canton de Fribourg.

Les organisations du secteur de la santé ont l’habitude d’apporter leur soutien à autrui. Néanmoins, elles restent tributaires d’une aide extérieure pour leurs propres collaborateurs. Nathalie Jordan, DRH du Réseau Santé de la Glâne, apprécie beaucoup l’étroite collaboration avec SWICA, assurance attitrée de l’institution pour les indemnités journalières maladie et accidents. «Nous sommes assurés chez SWICA depuis trois ans. Nous avons résilié notre ancienne assurance en raison d’augmentations de primes et de prestations qui ne correspondaient plus à nos attentes. Notre courtier nous a soumis plusieurs offres et notre choix s’est porté sur SWICA. Jusqu’ici, nous sommes très satisfaits de notre décision.»

Comme la plupart des entreprises actives dans le secteur de la santé, le Réseau Santé de la Glâne a traversé des mois difficiles. De nombreux clients ont contracté la Covid-19, ce qui a accru et compliqué leur besoin de soins. La pandémie n’a pas non plus épargné les collaborateurs: contaminations et quarantaines ont causé de nombreuses absences parfois prolongées. Le traitement des maladies chroniques a dû être interrompu ou poursuivi dans des conditions difficiles.

Un suivi de dossiers étroit

Le versement rapide et efficace des prestations d’assurance pour le maintien des salaires a été jugé très satisfaisant. Tout comme les réponses immédiates aux questions, par exemple, sur des points peu clairs de décomptes. Par ailleurs, la DRH salue le soutien étroit apporté par les spécialistes de l’assurance. La collaboration professionnelle entre le chargé de dossiers et le Care Management de SWICA a permis de trouver des solutions même pour les cas les plus difficiles. Des réunions ont lieu tous les deux à trois mois. Elles sont l’occasion, pour le Care Manager, la responsable maladie et accident et le conseiller en matière d’âge et d’invalidité, de discuter de tous les cas en cours. Les 450 collaborateurs de tous âges, de tous niveaux de formation et aux postes les plus divers représentent de très nombreux dossiers.

Le Réseau Santé de la Glâne enregistre, comme toute autre entreprise, son lot d’accidents, surtout de loisirs, et de maladies graves comme le cancer. Certains collaborateurs rencontrent des problèmes de santé professionnels, comme des maux de dos ou des douleurs articulaires, en raison de mouvements répétitifs ou de mauvaises postures. SWICA est alors de bon conseil. Par exemple, elle informe les collaborateurs sur la façon de ménager leurs articulations pendant le travail. Aidant les personnes qui souffrent de problèmes de santé, l’entreprise met l’accent sur la prévention pour ses propres collaborateurs. «Dans le passé, nous avons déjà fait une formation sur la gestion des absences. Ce point précis sera repris, au travers de formations pour les cadres et responsables organisées par la GSE de notre assureur, dès que la situation pandémique le permettra», indique la DRH.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.