La saison de ski approche. Il est grand temps de se préparer physiquement aux efforts spécifiques requis par la pratique de ce sport et de faire vérifier ses fixations de ski. Pour les clients de SWICA, ce service est gratuit.

Les fixations à déclenchement automatique ont rendu la pratique du ski plus sûre. Nombreuses sont les blessures au niveau de la jambe, de la cheville ou du genou qui peuvent être évitées grâce à des skis bien attachés. Le seuil de déclenchement dépend de divers paramètres individuels comme la taille, le poids, l’âge et le type de skieur.

Déterminer son type de skieur

Les skieurs sont classés en trois types. Choisissez le type qui correspond le mieux à votre pratique personnelle de ce sport pour adapter vos fixations de manière optimale.

Type 1: je descends plutôt lentement et prudemment des pentes légères à moyennes. Autre possibilité: je viens de commencer à skier et ne sais pas vraiment dans quel type me classer.

Chez les skieurs de type 1, le déclenchement est réglé en dessous de la moyenne. L’avantage un déclenchement léger en cas de chute, l’inconvénient un risque accru de déclenchement prématuré.

Type 2: je descends des pentes moyennes en contrôlant mon allure et à une vitesse modérée. Autre possibilité: je ne me classe ni vraiment dans le type 1, ni vraiment dans le type 2.

Chez les skieurs de type 2, le déclenchement est réglé à la moyenne.

Type 3: je descends des pentes abruptes à vive allure et de manière sportive.

Chez les skieurs de type 3, le déclenchement est réglé au-dessus de la moyenne. L’avantage est un faible risque de déclenchement prématuré et l’inconvénient en revanche un déclenchement aggravé en cas de chute.

Le réglage de type 3 est déconseillé aux enfants de moins de 22 kg.

Pour chaque type, il est en outre possible de choisir un réglage légèrement plus fort ou plus faible. Rendez-vous dans les magasins de sport pour plus d’infos sur les avantages et les inconvénients des ajustements.

Astuces

    • Faites régler vos fixations de ski dans un magasin spécialisé avant chaque saison.
    • Prenez vos chaussures de ski avec vous pour le contrôle des fixations.
    • Demandez la quittance de l’appareil de réglage des fixations et la vignette de ski bpa.

La vignette de ski du bpa atteste que les fixations de ski ont bien été réglées par un spécialiste en fonction des données du skieur et contrôlées au moyen d’un appareil. Elle permet en outre de se rappeler de la date de la prochaine vérification. Aucune réglementation ne contraint à faire régulièrement vérifier le réglage de ses fixations de ski. Un skieur sans vignette de ski ne pourra par conséquent pas être pénalisé au niveau de ses prestations d’assurance.

Plus d’infos sur le thème des sports d’hiver sur sport.bfu.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *